Passer au contenu principal

Forfaits fiscaux: la voie du milieu de Dal Busco

Contestée par la gauche, la réforme de l’imposition sur la dépense serait raisonnable, selon le gouvernement

Serge Dal Busco, chef du Département des finances du Canton de Genève.
Serge Dal Busco, chef du Département des finances du Canton de Genève.
Abensur (Archives)

Quelque 700 contribuables sont taxés à Genève selon leurs dépenses, et non sur leurs revenus et leurs fortunes. Un système spécial destiné à des étrangers sans activité en Suisse, qui rapporte environ 100 millions de francs au fisc. Or Genève doit adapter ses forfaits fiscaux aux nouvelles dispositions fédérales. Attaquée par un référendum lancé par le Parti socialiste, l’adaptation choisie par le Conseil d’Etat est soumise au vote populaire le 5 juin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.