Il est venu au Salon de l’auto pour «voir sous les jupes des filles»

Fait diversCe visiteur particulier s’intéressait davantage aux hôtesses qu’aux voitures. Il les filmait en contre-plongée avec une caméra cachée.

Le voyeur du Salon de l'Auto avait dissimulé sa caméra dans une boîte en carton elle-même glissée dans un sac en papier.

Le voyeur du Salon de l'Auto avait dissimulé sa caméra dans une boîte en carton elle-même glissée dans un sac en papier. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il a dû y passer pas mal de temps, circuler entre les stands, faire des repérages, avant de trouver enfin l’objet de son désir. Ce contemplatif aux intentions louches visite le Salon de l’auto, ce mardi 13 mars, sans savoir en effet que le dress code a changé cette année. Chez les filles comme chez les garçons. Ils se ressemblent, portent un pantalon gris ou noir, un gilet pas trop cintré, bref une tenue de ville à la fois élégante et décontractée.

Les hôtesses se regardent enfin dans les yeux. Notre homme, en revanche, continue à se comporter comme un Alain Souchon qui aurait mal tourné. Il est venu à Palexpo pour «voir sous les jupes des filles». L’une d’elles a repéré sa présence suspecte, son intérêt appuyé pour le personnel féminin du stand davantage que pour les voitures exposées.

Elle s’approche de lui et lui retire des mains le sac en papier qu’il tenait. A l’intérieur, une boîte en carton et dans la boîte une caméra dissimulée. La panoplie embarquée servait bien à une forme de captation délictueuse. Confirmée par le matériel découvert plus tard au poste de police lors de la fouille complète du prévenu.

Soit notamment une sacoche munie d’un socle et d’un orifice servant à insérer une caméra cachée; sans compter une télécommande pour actionner à distance les contre-plongées ciblant le vêtement décrit par le parolier français. «Les images récupérées par les agents montrent que le prévenu a bien filmé plusieurs hôtesses du Salon de l’auto sous différents angles», précise la porte-parole de la police genevoise, Chloé Dethurens.

Avant d’ajouter: «L’une de ses victimes a porté plainte. L’homme reconnaît les faits, il est âgé de 38 ans, né et domicilié en France. Il a été appréhendé pour violation du domaine privé au moyen d’un appareil de prise de vue et déféré devant le Ministère public.» (TDG)

Créé: 14.03.2018, 18h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...