De nombreuses chutes d'arbres sur le territoire genevois

Fait diversDès le milieu de la matinée, les pompiers ont été appelés aux quatre coins du canton pour tronçonner en urgence des arbres qui n'ont pas résisté aux vents tempétueux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tempête sur la Suisse. Et le territoire genevois? Pas épargné non plus depuis le milieu de la matinée. Le vent d’ouest s’est levé et a gagné en force tout au long de la matinée, lâchant ses rafales aux alentours de 10h. Il a ses couloirs privilégiés, ses souffleries naturelles. Veyrier et Troinex sont aux premières loges. C’est là que les arbres ont commencé à tomber, vidant rapidement les casernes de pompiers, obligeant l’état-major du SIS à alerter le bataillon de la Ville de Genève et ses sapeurs volontaires.

Au 74, route de Troinex, un gros arbre est tombé sur un autre. Il faut tronçonner en urgence pour soulager la charge et désolidariser ce drôle de couple béquillé. Sur la même commune, mais un peu plus loin en direction du Salève, un frêne de bonne taille, planté au bord de la Drize, a été déraciné à sa base. Il n’a pas choisi sa chute, arrachant au passage cinq lignes électriques et le câble Swisscom. Avant de fracasser avec ses branchages le pare-brise avant d’un véhicule garé dans une proche propriété.

Les pompiers sont sur place, le piquet des SIG aussi. Il faut libérer le chemin d’Evordes qui traverse la rivière. Puis remonter dans le fourgon et filer sur une nouvelle intervention. A midi, on compte déjà une quinzaine d’engagements. L’écran de contrôle allumé en caserne commence à avoir la varicelle. Des points rouges partout, indiquant les adresses du canton où ça bosse dans l’urgence. Collonge-Bellerive et Anières sont aussi concernés.

La route du Mandement coupée

Vers 13h, les mauvaises nouvelles viennent de la campagne opposée. La route du Mandement, jusqu’au croisement avec la route de Malval, est jonchée de branchages arrachés. «Le tronçon est impraticable, confirme le premier lieutenant du SIS, Frédéric Jaques. Les coups de vent ont été très violents dans le secteur. Une ligne électrique est également à terre, littéralement couchée par les bourrasques.»

Des gens de la commune s’activent, un tracteur et son chauffeur embarquent les chutes de toutes sortes, pendant que deux pompiers volontaires abattent un gros travail. Les bras ne manquent pas à Dardagny pour assurer le déblaiement et rendre la route aux automobilistes.

L’épisode tempétueux est derrière nous. Les prévisionnistes sont redescendus d’un cran dans leurs informations alarmistes. Les vents ne sont plus que forts. Pour autant, le travail des secours n’est pas terminé. (TDG)

Créé: 14.09.2017, 14h22

Articles en relation

De forts vents provoquent moult perturbations

Météo Pannes d'électricité, trafics routier, ferroviaire et aérien perturbés: la tempête qui sévit en Suisse jeudi sème le chaos. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Des cadavres plastinés exhibés à Palexpo
Plus...