Passer au contenu principal

Marabouts dans la ligne de mire de la police

Les petites annonces de marabout sont en recrudescence dans le canton de Vaud. A Genève, la police parle de réseaux d'escrocs.

Ce genre de flyers prolifèrent dans les boîtes aux lettres vaudoises.
Ce genre de flyers prolifèrent dans les boîtes aux lettres vaudoises.
Police vaudoise

«Retour de l'être aimé, cure contre les maladies diverses, résolution de problèmes sexuels, chance au jeu, désenvoûtement, protection contre le mauvais sort». Qui n'a jamais découvert le flyer d'un marabout dans sa boîte aux lettres? Si la plupart des personnes jettent directement ces petits papiers à la corbeille, d'autres se laissent séduire. Or, la plupart de ces spécialistes en magie sont des charlatans. La police cantonale vaudoise a observé une recrudescence des arnaques, à tel point qu'elle a officiellement mis en garde la population contre ces «escrocs»: «Ces derniers, se prétendant grand voyant/médium et s'affublant d'un titre de Professeur, tentent de profiter de la détresse émotionnelle de leurs futures victimes avec des promesses fallacieuses afin de s'enrichir illégitimement», énonce Philippe Jaton, officier de presse de la police vaudoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.