Explosion d’un distributeur de billets à Bernex: deux interpellations

AttaqueDes malfrats encagoulés ont détruit le bancomat de la BCGE vers 4 h 30 ce matin. Un coup de feu a été tiré.

Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chasse à l’homme ce jeudi matin à Bernex. Des malfrats encagoulés ont fait exploser un distributeur à billets de la BCGE vers 4 h 30. La police est rapidement intervenue sur place, soit au numéro 284 de la route de Bernex. Un coup de feu aurait été tiré par l'un des malfrats.

Des informations que nous confirme Joanna Matta, au service de communication de la police: «Personne n’a été blessé.» Selon des témoins, les malfrats auraient volontairement percuté des véhicule de police. Contacté cet après-midi, le Ministère public informe que deux suspects ont été interpellés. Sans faire plus de commentaires.

Contacté, Michael Berker, vice-président du syndicat de la police judiciaire, réagit: «Cet événement violent, tout comme ceux récemment survenus dans le canton de Vaud, prouvent que les policiers sont de plus en plus confrontés à des individus aussi déterminés que dangereux. Ces actions sont de véritables opérations militaires. Il est crucial de redonner rapidement aux policiers la force et les moyens d'agir. Nous devons pouvoir occuper davantage le terrain sans souffrir des manques d'effectifs. Et nous devons pouvoir intervenir avec la célérité nécessaire, sans devoir en subir ensuite les conséquences face à des tribunaux.»

Les recherches de la police, de la Brigade canine et des gardes-frontières se sont poursuivies durant la journée.

Créé: 12.09.2019, 07h21

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...