Passer au contenu principal

Un étage de l’UNIGE bloqué par de l’amiante

Des travaux dans un bâtiment universitaire ont provoqué une dispersion de poussière amiantée. Le premier étage a été bouclé pendant cinq jours.

Un expert a procédé aux analyses de poussière et d'air. Image d'illustration.
Un expert a procédé aux analyses de poussière et d'air. Image d'illustration.
archives Chantal Dervey

«Suite à des travaux engagés par la régie, les locaux du premier étage ont été contaminés par de l’amiante.» Ce message a interdit pendant cinq jours aux étudiants et collaborateurs de l’Université de Genève (UNIGE) d’accéder au premier étage du bâtiment Landolt, au 7, rue de Candolle, comme l’a rapporté 20 minutes. Des travaux pour réparer une fuite d’eau ont provoqué une dispersion de poussière amiantée dans les WC et le couloir attenant mardi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.