Des embardées de cascadeurs mobilisent les secours

GenèveDeux pertes de maîtrise récentes ont nécessité l’engagement de moyens lourds sur les lieux d’accidents à la cinétique impressionnante.

Perte de maîtrise samedi soir sur la commune d'Aire-la-Ville. La Clio aux sièges de rallye a fini sa course dans un cours d'eau canalisé. Les pompiers du SIS ont dû intervenir avec leur grue.

Perte de maîtrise samedi soir sur la commune d'Aire-la-Ville. La Clio aux sièges de rallye a fini sa course dans un cours d'eau canalisé. Les pompiers du SIS ont dû intervenir avec leur grue. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La communication officielle étant plutôt diurne, calée sur les horaires de bureau, on manque parfois d’information pour rendre compte du travail des secouristes une fois la nuit venue. Notamment sur le front des embardées motorisées.

Elles se produisent beaucoup plus souvent qu’on ne l’imagine, mobilisent les forces de police, exigent des moyens lourds, allant de l’outil de désincarcération à la grue de levage, tout en impliquant de nombreux intervenants, jusqu’à 30 secouristes professionnels œuvrant de concert sur ce genre de chantier qui s’ouvre en urgence et ne se referme que trois heures plus tard, après avoir levé le dernier barrage routier.

Concentration de feux bleus

Ainsi, ce samedi 14 avril, au coucher du soleil, un témoin marcheur signale une concentration de feux bleus sur la route d’Aire-la-Ville en direction du Moulin-de-la-Ratte. Scène inhabituelle et en même temps incompréhensible, car il n’y a pas trace d’une voiture accidentée à l’horizon. On se renseigne, le porte-parole de la police genevoise, Jean-Claude Cantiello, confirme l’adresse et son événement en précisant: «Arrivé à la hauteur du chemin des Picolates, toujours sur la commune d’Aire-la-Ville, l’automobiliste a perdu la maîtrise de son engin, franchi une barrière, effectué plusieurs tonneaux, dévalé le talus, avant de terminer sa course dans un ruisseau. À bord, deux personnes, légèrement blessées.»

Pour elles, un train complet de désincarcération parti de la caserne du SIS, puis plus tard la grue du même service, afin d’extraire le véhicule semi-amphibie de son point de chute. Sa silhouette ramassée de «petite bombe», une Renault Clio kit sport et sièges baquets, porte la marque extérieure des coups; l’habitacle à la technologie d’aujourd’hui, a absorbé les chocs successifs et fait deux jeunes miraculés.

La berline s’envole

Trois nuits plus tôt, sur la commune du Grand-Saconnex, le nombre de secouristes engagés est identique et la grue du SIS est également de sortie. Il est 2h55 du matin, mercredi 11 avril, lorsqu’une patrouille de police découvre qu’un «véhicule est sur le toit dans la végétation» entre l’autoroute et la rue François-Peyrot, indique à son tour la porte-parole de la police genevoise, Chloé Dethurens.

Image faussement bucolique. La grue acheminée procède à un levage d’urgence, car on craint qu’une personne éjectée ne soit restée coincée sous la voiture. Pas la moindre trace humaine. «Cet accident, probablement lié à une perte de maîtrise à grande vitesse, a nécessité un important déploiement policier, ajoute la porte-parole. Notre personnel a procédé à une fouille systématique des environs. Le tronçon est resté fermé jusqu’à 6h du matin et une enquête a été ouverte.»

Chauffard envolé

Ouverte pour tenter de mettre la main sur le conducteur, car tout laisse à penser que la voiture, une puissante berline, a été volée. La cinétique de l’accident est impressionnante. Le chauffard a dû décoller sur dix bons mètres avec son engin. Or, malgré la violence du choc à la réception, la structure a résisté et «l’habitacle n’a pratiquement pas été déformé», souligne un secouriste présent sur les lieux.

À chaque fois, des embardées de cascadeurs. Il n’y a pas de saison pour eux, même si le retour des beaux jours donne envie de rouler les mécaniques. Certains moteurs vrombissent en plein jour à faire peur; avant de se retrouver dans la nuit suspendus au crochet du grutier. (TDG)

Créé: 16.04.2018, 12h05

Dossiers

(Image: DR)

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Blocher veut racheter GHI
Plus...