Un bateau de la CGN rate son accostage à Genève

Fait diversSelon la CGN, il n'y a pas de blessé. Tous les passagers ont été transbordés par la vedette de la police du lac.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un bateau Belle Epoque de la CGN, le Vevey, en provenance d'Yvoire, a raté jeudi son amarrage au débarcadère du Mont-Blanc, prévu à 13h05 selon l'horaire. «Grosse mobilisation de la police de la navigation», écrit un lecteur qui a alerté la Tribune de Genève en début d'après-midi via l'application de notre journal. Selon la CGN, il n'y a pas eu de blessé. C'est la deuxième avarie du fleuron de la flotte Belle Epoque depuis sa remise à l'eau en novembre dernier.

Le bateau a vraisemblablement abordé le débarcadère du Mont-Blanc à trop grande vitesse, ont indiqué quelques témoins. En virant sa poupe a percuté le pont du Mont-Blanc puis c'est la proue qui est venue s'encastrer dans le ponton. La police du lac, dont la vedette est amarrée juste en face, sur le quai marchand des Eaux-Vives, est rapidement intervenue. Elle a transbordé les seize passagers et les a déposés sans encombre sur le ponton.

Croisières Belles Rives annulées

Peu après, le bateau accidenté a fait machine arrière. Il a pu se dégager et rejoindre le débarcadère. Les dégâts sont mineurs, indique le service de presse de la Compagnie générale de navigation. De la tôle froissée à l'avant et à l'arrière, «qui devrait être décabossée en une semaine». Le bateau pourra rejoindre le chantier naval d'Ouchy par ses propres moyens.

Les croisières Belles Rives et la croisière fondue du vendredi sont annulées. Quant à la course Genève-Yvoire-Genève, la CGN ne savait pas encore en milieu d'après-midi si elle pourrait remplacer le Vevey.

Avarie technique ou erreur humaine?

Une enquête dira si le navire a été victime d'une avarie technique ou si le capitaine a mal viré. Le Vevey a été remis à l'eau le 18 novembre dernier après 18 mois de travaux de rénovation. Trois semaines avant, le 24 octobre, le capitaine Patrick Schaffner avait le sourire et glissait à notre reporter: «Même si les commandes sont un peu plus nerveuses, il se comporte globalement comme lors de sa dernière course.»

Le bateau dissimule désormais dans ses entrailles l’équivalent d’un Airbus A320 en électronique et câble, notait encore le journaliste, admiratif. Les travaux de rénovation ont coûté 13 millions de francs, payés par les cantons de Vaud, Genève et Valais.

Première avarie à Cully

Dix jours après son retour sur le lac, le Vevey avait été victime de la bise noire dans le port de Cully. L’accident s’est produit le 26 novembre sur les coups de 15 h 40. Le navire avait mal négocié son arrivée et avait heurté le débarcadère.

Construit en 1907, le Vevey fait partie de la flotte Belle époque de la CGN. Il mesure 66 mètres de long. Son moteur développe une puissance de 750 chevaux. Il peut embarquer 560 passagers. Sa salle de restaurant comporte 150 places.

Créé: 12.06.2014, 14h31

Articles en relation

Le bateau «Vevey» est de retour sur le lac

Léman Après trois ans d’arrêt, le bateau Belle Epoque de la CGN vogue à nouveau. Reportage à bord lors d’une course d’essai. Plus...

Le «Vevey» rénové se présente aux autorités

Genève Le bateau-salon datant de 1907 a repris du service en novembre. Les élus genevois étaient invités vendredi à déjeuner à bord. Plus...

La bise noire endommage le Vevey

Accident Dix jours après sa remise en service, le navire Belle Epoque a heurté un débarcadère à Cully. Plus...

Les huit bateaux Belle Époque de la CGN primés par l’UE

Patrimoine L’Association des amis des bateaux à vapeur du Léman fait partie des 27 lauréats du prix du patrimoine culturel de l’Union européenne Europa Nostra. Plus...

Le bateau Savoie fête ses 100 ans en bonne compagnie

Evénement Le navire de la CGN a dignement fêté son anniversaire en compagnie de seize centenaires genevois, qui ont pu déguster le temps d'une croisière sur le lac un repas concocté par le chef Philippe Chevrier Plus...

En 2007, le Simplon

L'accostage raté du Vevey n'est pas une première. Le 31 octobre 2007, le Simplon, emporté par une bise noire, avait défoncé une barrière du quai du Mont-Blanc en face de l'hôtel de la Paix. L'incident avait été provoqué par le blocage des bielles d'entraînement des roues à aubes au moment de l'enclenchement de la marche arrière.
Le navire devenu ingouvernable avait violemment touché la barrière du quai. Personne n'avait été blessé. Selon les estimations du directeur de la CGN, le Simplon, mis en service en 1920, naviguait au moment de la manœuvre à une vitesse entre 5 et 10 km/h. (JFM)

Info Lecteur – Témoin de l’actu? Informez-nous!

Info Lecteur

Vous avez été témoin d’un événement sortant de l’ordinaire? Mieux: vous l’avez photographié ou filmé? N’hésitez pas et partagez-le avec tous les lecteurs de TDG.ch! Envoyez-nous vos informations par e-mail à info.lecteur@tdg.ch ou par MMS avec la mention "TDG PHOTO", photos ou vidéos au 8000(CHF 1.50 par MMS). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hodgers veut 30% de surface arborisée à Genève
Plus...