Ex-employé de la banque Pictet sous enquête

GenèveLe Ministère public genevois a ouvert une procédure pour escroquerie et abus de confiance contre un employé qui aurait détourné des millions de francs aux dépens de la banque.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une procédure a été ouverte le 19 mars pour escroquerie et abus de confiance à l'encontre d'un ancien employé de la banque privée Pictet, a indiqué mardi à l'agence d'informations financières AWP un porte-parole du Ministère public genevois, confirmant des informations de presse.

L'ex-salarié de Pictet est soupçonné d'avoir détourné des millions de francs aux dépens de la banque privée genevoise, avaient rapporté le quotidien Le Temps et le portail d'information Finews.ch. Le suspect travaillait dans l'administration et vérifiait à ce titre la bonne réalisation des affaires bancaires.

Les fonds détournés, qui se situeraient dans une fourchette entre 1 et 4 millions de francs, appartenaient à la banque elle-même, donc pas à ses clients ni directement à ses associés, selon «Le Temps» et «Finews.ch».

Le suspect avait le statut de cadre et a été employé pendant une vingtaine d'années. Pictet aurait informé la Finma, l'Autorité suisse de surveillance des marchés financiers, de ses agissements présumés, qui se seraient étalés durant un an. Contacté par AWP, le gendarme financier «n'a pas de commentaire à ce sujet».

Un porte-parole de Pictet, sur sollicitation d'AWP, n'a pas souhaité réagir au motif que «la banque a pour principe de ne pas commenter des procédures judiciaires en cours, en particulier lorsque des noms de personnes sont en jeu».

La banque privée genevoise, fondée en 1805, gère quelque 500 milliards de francs d'actifs. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2019, 11h46

Articles en relation

Pictet: bond du bénéfice au premier semestre

Banque Tant le produit d'exploitation que le résultat opérationnel ont nettement progressé lors des six premiers mois de l'exercice 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...