Les étangs du Moulin de Vert se dévoilent

RenaturationLa réserve naturelle proche du barrage de Verbois a été remise en valeur. Balade en prélude à la 7e Fête de la nature, ce dimanche.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour se faire belle, la nature a besoin d’eau. Ces derniers jours, elle est gâtée, merci pour elle! Les promeneurs attendent désormais le soleil, ce dimanche, afin de contempler sa richesse à l’occasion de la 7e Fête de la nature. Et pourquoi pas du côté de Verbois? La remise en valeur toute récente des étangs du Moulin de Vert, situés en aval du barrage, invite à redécouvrir ce site exceptionnel, pour la flore comme pour la faune.

Coassements intempestifs

La balade débute en contrebas du barrage, côté Aire-la-Ville (rive gauche du Rhône). D’abord par un chemin goudronné, qui se transforme heureusement par un autre en terre et petits cailloux, plus agréable pour la marche. Mais dès le départ, on est envahi par les gazouillis des oiseaux et des coassements intempestifs venus d’un premier petit étang. Il faut pourtant de la patience avant d’apercevoir quelques batraciens.

Le sentier offre très vite une fourche. A gauche, direction le Moulin de Vert. Tout droit, ce sont les trois étangs principaux: Est, Ouest et Hainard. Avec pour fil rouge l’onde verte et paisible du Rhône qui coule en contrebas.

Sur la berge d’en face se trouvent les Teppes de Verbois, réserve naturelle et pépinière d’espèces sauvages elle aussi. Des visites commentées y sont d’ailleurs prévues ce dimanche (lire en page 36), histoire de ne rien manquer des évolutions du martin-pêcheur, du castor (peu visible il est vrai), de la couleuvre ou encore du lézard vert.

Libellules en goguette

Mais pour l’heure, c’est de l’autre côté du fleuve que nous poursuivons notre petit périple. Tout doux, tout plat, idéal avec des enfants. Attention toutefois aux pollens qui virevoltent, nombreux en cette saison. Pas de quoi, pourtant, freiner notre prospection.

Et il y a de quoi regarder pour qui ouvre les yeux. Ici un gros lézard qui, à notre approche, file à toute allure se cacher sous les feuilles. Là un couple de cygnes remontant sans bruit le fleuve. Ou encore ces minuscules grenouilles dans les flaques créées sur le chemin par les pluies de ces derniers jours. Et devant nous, comme des éclaireurs ailés, de petits oiseaux multiplient les bonds aériens.

Et puis il y a les libellules. A elles seules elles valent la promenade. On observe évidemment celles aux reflets bleus, mais on en découvre également d’autres, aux teintes vert et orangé, des plus gracieuses. Elégante aussi, la flore diversifiée qui peuple le site. Pour qui sait la reconnaître, l’orchis bouffon, une orchidée rare, dévoilera tous ses charmes.

A l’affût en toute discrétion

A l’approche des étangs, on constate tout le bénéfice des travaux de renaturation. La vue est plus dégagée sur ces biotopes riches en espèces. Des affûts (petites palissades en bois servant d’observatoires) aménagés çà et là permettent d’admirer la faune sans la déranger. Chevalier guignette, butor étoilé et autres canards, ou encore lézards et tortues (des Cistudes d’Europe) se sentent ici en sécurité. Ce qui n’est pas forcément le cas des petits rongeurs. Au-dessus de leur tête tournoient deux milans…

S’aventurer aux alentours des étangs (en restant sur les chemins, s’il-vous-plaît) est possible. On pénètre alors dans des sous-bois accueillants où de belles rencontres peuvent surgir. Telle cette biche aperçue l’espace d’un trop court instant.

La réserve du Moulin de Vert n’est que l’un des sites ayant fait l’objet d’aménagements, à l’image des bois de Versoix. Le Canton poursuit ainsi son programme de mise en valeur de ce patrimoine naturel, en le rendant plus accessible au public tout en respectant la nature et ses occupants.

Créé: 19.05.2017, 20h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...