Passer au contenu principal

Les employés de la Ville se fâchent

Le Conseil administratif a rédigé un nouveau règlement, qui supprime plusieurs indemnités auxquelles le personnel avait droit jusqu'ici. Tollé.

Environ 300 employés de la Ville se sont réunis ce mercredi au parc des Bastions.
Environ 300 employés de la Ville se sont réunis ce mercredi au parc des Bastions.
LAURENT GUIRAUD

Mercredi à midi, le parc des Bastions s'est retrouvé envahi d'uniformes jaunes, verts, parfois rouges. De drapeaux et de pancartes. «Gardien de piscine, je vais perdre 480 francs par mois». Environ 300 employés de la Ville de Genève se sont réunis à l'appel des syndicats SIT et SSP, pour protester contre le nouveau règlement sur leurs indemnités édicté par le Conseil administratif. Celui-ci sabre en effet dans les montants qui étaient reversés notamment aux métiers les plus pénibles. De l'employé de la voirie à celui de la police municipale, du paysagiste des espaces verts au collaborateur des pompes funèbres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.