Passer au contenu principal

Employée harcelée après un hold-up

La régie publique lui propose 6600 fr. d’indemnité. Employée depuis 23 ans, elle refuse.

B. travaille depuis 23 ans aux CFF.
B. travaille depuis 23 ans aux CFF.
Steeve Iuncker-Gomez

En 2011, B. a été victime d’un brigandage en pleine nuit en gare de Nyon. Unique femme employée au groupe d’intervention des CFF à Genève et Nyon, cette Genevoise a eu la peur de sa vie. Jamais elle n’aurait imaginé que ses ennuis ne faisaient que commencer…

«Pas un travail de femme»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.