Il y aura davantage de trams dès le 9 avril

GenèveLa rallonge du parlement en faveur des transports publics va déployer ses effets peu à peu.


Le réseau de trams sera le premier à se remplumer.

Le réseau de trams sera le premier à se remplumer. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ceux qui pestent en patientant aux arrêts de tram peuvent se réjouir. Les cadences de passage des convois augmenteront dans un mois. C’est la première conséquence concrète du vote en septembre par la majorité du Grand Conseil — formée en l’occurrence par la gauche et le MCG — d’une loi visant à rétablir les prestations au niveau qui était connu en 2014. Depuis lors, à la suite de votations où le peuple a exigé puis maintenu des tarifs bas, l’offre de transports publics a reculé de quelque 6%.

En septembre, la gauche et le MCG ont fait passer un texte qui force l’État à accroître d’une trentaine de millions de francs sa subvention au réseau de transports en commun pour gommer les coupes effectuées en compensation du manque à gagner issu des décisions tarifaires du peuple. Le Conseil d’État a adopté mercredi les textes qui concrétisent la volonté parlementaire.

Le réseau de trams sera le premier à se remplumer. Davantage de convois seront mis en circulation dès la rentrée du 9 avril, consécutive aux vacances de Pâques. Exemple? Aux heures de pointe, le tram 14 passera toutes les quatre minutes et demie (au lieu de cinq minutes) et sa cadence passera de six à cinq minutes durant les heures creuses. Pour le tram 18, on aura un convoi toutes les neuf minutes durant les heures de pointe (au lieu de dix minutes) et toutes les dix minutes durant les heures creuses (au lieu de douze). Si ces écarts minutés peuvent paraître insignifiants, ils pèsent en fait lourd, représentant 58% des capacités qui doivent être restituées pour retrouver le niveau d’il y a quatre ans. Les experts parlent de places-kilomètres, un indice qui conjugue les capacités offertes par les véhicules avec les distances que ceux-ci parcourent. Le bol d’air apporté aux trams se monte à 91,5 millions de ces places-kilomètres.

Et la suite? Dès septembre, on testera deux nouvelles lignes de bus transfrontalières: Carouge-Collonge-sous-Salève et Bernex-Soral-Viry. Cette offre doit contribuer à alléger le trafic aux petites douanes du sud du canton. Enfin, le réseau sera encore renforcé en décembre. On parle notamment de prolonger la ligne 7 en direction de l’Aubépine pour mieux desservir le site hospitalier de la Cluse. (TDG)

Créé: 02.03.2018, 19h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...