La Cour des comptes salue la gestion de Confignon

GenèveUn rapport, communiqué vendredi, souligne l'implication de l'Exécutif et formule six recommandations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Confignon ressort bonne élève d’un audit de la Cour des comptes, qui s’est spécifiquement penchée sur la gestion par la petite Commune de ses deux grands projets d’aménagement, Les Cherpines et Bernex, qui vont radicalement la transformer. Sa population est vouée à tripler, passant de 4600 âmes à 12'000 d’ici à 2035.

Une perspective réjouissante pour le Canton, qui lui a imposé des nouveaux logements à construire. Mais la facture, salée, est bien difficile à assumer pour cette Commune déjà endettée à hauteur de 22 millions de francs depuis la construction du quartier de Cressy. Selon le rapport, elle semble faire de son mieux, malgré «une situation financière précaire». La Cour des comptes salue l’implication et la transparence de l’Exécutif mais formule six recommandations, toutes acceptées.

Mutualiser les coûts des installations

Confignon devrait notamment définir une stratégie lisible pour l’écoparc des Cherpines. En clair, y attirer des entreprises pour engendrer des recettes fiscales. De manière plus générale, la Commune devrait affiner ses prévisions financières. Rappelons que Confignon devra investir 42 millions de francs dans les équipements et espaces publics obligatoires (routes, écoles, etc.) de ses nouveaux quartiers. Un effort difficile, malgré l’aide des fonds cantonaux. À cela s’ajouteront les 100 millions de francs estimés pour les équipements sportifs et culturels non obligatoires.

La Cour des comptes recommande de mutualiser les coûts des installations avec, en priorité, les Communes de Bernex et Plan-les-Ouates, puisqu’elles partagent ces projets d’aménagement. «Il faut réfléchir en termes de quartiers et non plus en termes de frontières communales», insiste Sophie Forster Carbonnier, magistrate à la Cour des comptes.

Vers la fusion?

Vendredi, après avoir écouté les conclusions de l’institution, Jean-Claude Kormann, président de la Commission aménagement et durabilité, réagit: «À force de souligner la nécessité de mutualiser les structures, la question de la fusion des communes se pose. Problème, la mariée n’est pas très sexy face aux communes voisines qui sont, elles, riches.» Le conseiller administratif chargé de l’Aménagement, Dinh Manh Uong, admet qu’à Confignon, «on se pose la question», mais il précise qu’une fusion serait un processus à long terme, qui ne manquerait pas de soulever des enjeux identitaires. Il déclare accueillir avec satisfaction le rapport.

Dinh Manh Uong a déclaré accueillir avec satisfaction le rapport communiqué vendredi. Des citoyens avaient alerté la Cour des comptes en juin 2018 sur la gestion des deux projets. «Des personnes à Confignon ont voulu profiter d’une échéance électorale, durant laquelle les scandales sont souvent bienvenus, lance-t-il. L’objectif est donc raté».

Créé: 14.12.2019, 14h15

Articles en relation

La Cour des comptes se penche sur Confignon

Communes Les magistrats ont été interpellés sur la manière dont la Commune gère ses grands projets d'aménagement. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus, suite
Plus...