Passer au contenu principal

Meurtre d'AdelineL'enquête parlementaire prolongée

Le rapport de l'enquête sur l'assassinat de la thérapeute en septembre 2013 sera rendu dans quelques mois.

Des Genevois s'étaient réunis en septembre au parc des Bastions à la mémoire d'Adeline.
Des Genevois s'étaient réunis en septembre au parc des Bastions à la mémoire d'Adeline.
Keystone

A Genève, la commission d'enquête parlementaire (CEP) instituée par le Grand Conseil pour faire la lumière sur les dysfonctionnements qui ont conduit à l'assassinat d'Adeline bénéficie d'un délai supplémentaire. Son rapport sera débattu lors de la session de septembre.

La nouvelle échéance permettra à la CEP de rédiger son rapport dans le courant de l'été et de consulter les autorités ainsi que les autres personnes concernées. La CEP a quasiment terminé son travail d'enquête et a bien avancé dans son analyse, a indiqué jeudi le député Pierre Conne devant le Grand Conseil.

Seule la députée Magali Orsini, d'Ensemble à Gauche, s'est déclarée déçue de ne pas disposer du rapport avant l'été. Elle s'est aussi étonnée du coût des travaux de la CEP, de l'ordre d'un million de francs. Une prolongation du délai à fin juin avait été accordée en août 2015. Le délai initial était fixé au 30 octobre 2015.

Constituée de quinze membres, la CEP a été créée au printemps 2015. Elle vise à pallier les manquements réels ou supposés, voire à résoudre les contradictions des trois rapports rendus après le meurtre de la jeune sociothérapeute par un détenu de la Pâquerette lors d'une sortie accompagnée en septembre 2013. Le procès du meurtrier devrait se tenir devant le Tribunal criminel en octobre.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.