Passer au contenu principal

Le covoiturage pour aller au travail prend de l’essor

Une campagne promeut ce système complémentaire des transports en commun.

A 6h, chaque matin, Emilie Menon et ses collègues se retrouvent au parking de Pringy.
A 6h, chaque matin, Emilie Menon et ses collègues se retrouvent au parking de Pringy.
Lucien Fortunati

Le rendez-vous est fixé au parking relais de Pringy, non loin d’Annecy. Là, chaque matin, Emilie Menon et trois ou quatre de ses collègues embarquent dans un même véhicule, direction Genève. Voilà deux ans que la trentenaire a opté pour le covoiturage. «On est un groupe de dix et on tourne. On travaille toutes dans la même clinique et pour la plupart dans le même service. Du coup, on a les mêmes horaires.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.