Passer au contenu principal

Comment les bus TPG vont s’ajuster au train

Avec la mise en service du Léman Express et du tram d’Annemasse, certaines lignes de bus vont être redessinées. Synthèse d’une refonte majeure.

La gare de Lancy-Pont-Rouge, comme les autres gares du Léman Express, deviendra un pôle de transbordement du réseau de transports publics, avec des lignes locales qui seront appelées à alimenter les trains et accueillir leurs passagers.
La gare de Lancy-Pont-Rouge, comme les autres gares du Léman Express, deviendra un pôle de transbordement du réseau de transports publics, avec des lignes locales qui seront appelées à alimenter les trains et accueillir leurs passagers.
MARTIAL TREZZINI

Des habitudes vont devoir changer à Genève et dans sa région. Avec le nouvel horaire de transports publics, qui entrera en force comme dans toute l’Europe le 15 décembre, l’agglomération genevoise va «rentrer dans une nouvelle ère pour sa mobilité», selon Serge Dal Busco.

Le conseiller d’État chargé des Infrastructures a présenté jeudi, avec la direction des Transports publics genevois (TPG), les principales modifications planifiées. Il a aussi fait le point sur le sens politique qu’il donne à ces bouleversements (lire ci-dessous). Le directeur général des TPG, Denis Berdoz, a, pour sa part, évoqué une «étape tout à fait extraordinaire».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.