Passer au contenu principal

Berne s’inquiète des tarifs Unireso jugés trop bas

Avec les tarifs actuels, un Coppet-Lancy ne serait financé qu'à 40,9% par les usagers, en 2024. Berne exige 50%.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
STEEVE IUNCKER-GOMEZ / STEEVE IUNCKER-GOMEZ

L’Office fédéral des transports (OFT) n’est pas satisfait des prévisions du taux de couverture par le biais des recettes voyageurs des coûts du futur Léman Express (le réseau ferroviaire régional qui comprend le CEVA). Dans un courrier transmis début août au Conseil d’Etat, l’office fédéral estime que «le but doit être d’amener le degré de couverture des nouvelles offres dans la région genevoise à un niveau comparable à ce que l’on trouve dans les agglomérations suisses».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.