Passer au contenu principal

Zizanie à Veyrier, Olivier Jornot siffle la fin du match

Le Parquet classe la procédure ouverte contre l’ex-maire Thomas Barth après la bisbille qui a déchiré la Commune.

La procédure pénale à l’encontre de Thomas Barth a été classée par le procureur général.
La procédure pénale à l’encontre de Thomas Barth a été classée par le procureur général.
PIERRE ABENSUR

L’ex-maire de Veyrier, Thomas Barth, ne sera pas condamné pour gestion déloyale des intérêts publics. La procédure pénale ouverte à son encontre a été classée peu avant Noël par le procureur général, Olivier Jornot, a appris la Tribune de Genève.

On se souvient que la bisbille communale au sujet d’un tous-ménages avait pris des proportions démesurées (nos éditions du 12 juin 2015). Les dissensions autour du projet immobilier des Grands-Esserts – avec ou sans centre commercial – avaient fait monter la tension entre Thomas Barth et le PLR d’un côté, et tous les autres partis représentés au Conseil municipal de l’autre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.