Weiss lassé de voir Stauffer se parquer n’importe où

ChamailleriesLe député PLR demande au Conseil d’Etat si l’élu MCG bénéficie d’un passe-droit pour garer sa voiture dans la rue de l’Hôtel-de-Ville.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Pascal Frautschi/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les députés Pierre Weiss et Eric Stauffer adorent se chamailler. Il y a eu récemment l’affaire dite du verre d’eau, qui a vu l’élu MCG jeter le contenu de son verre sur son homologue du PLR. Une affaire qui s’est terminée devant la justice. Cette fois, comme l’a appris la Tribune de Genève, c’est Pierre Weiss qui donne l’assaut.

Dans une interpellation urgente écrite qui sera présentée aujourd’hui au Grand Conseil, il se demande si son meilleur ennemi bénéficie d’un passe-droit pour parquer en toute impunité sa voiture dans la rue de l’Hôtel-de-Ville lors des sessions parlementaires.

Dans son interpellation, sans jamais citer le nom d’Eric Stauffer, Pierre Weiss relève qu’il est «fréquent, pour ne pas dire régulier, de trouver une certaine voiture conduite par un député parquée devant l’Hôtel de Ville lors de nos séances de commission ou plénières». Et d’ajouter: «Ce fait est de notoriété publique, à telle enseigne que des citoyens me l’ont fait remarquer. Ils y ont ajouté des commentaires désobligeants sur l’inefficacité de nos forces de l’ordre à faire respecter la loi.»

Rappelant qu’il n’est pas permis de stationner dans cette rue, le député Weiss souhaite donc savoir «si et quand seront données des consignes de mettre en œuvre le précepte selon lequel la loi est égale pour tous. A défaut, je souhaiterais savoir si tout un chacun, et notamment les autres députés, peut se garer impunément dans la rue de l’Hôtel-de-Ville.» Le Conseil d’Etat devra répondre lors de la prochaine session aux interrogations du député Weiss.

Contacté hier, Eric Stauffer, lui, a semblé agacé au bout du fil: «Dépenser les deniers publics pour déposer un texte parlementaire sans aucun rapport avec les problèmes des Genevois est bien en phase avec le député PLR qui a pondu ce texte.»

Mais Eric Stauffer, qui aspire à diriger la police, reconnaît-il qu’il se parque n’importe où? «Je n’ai rien à dire là-dessus», coupe-t-il. Des sources concordantes confirment pourtant que le véhicule noir du député est régulièrement parqué dans la rue de l’Hôtel-de-Ville. (TDG)

Créé: 08.06.2012, 07h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

En droit suisse, un homme ne peut être violé
Plus...