Passer au contenu principal

Un vrai-faux médecin à la barre et des millions réclamés par les assurances

Un généraliste diplômé en Chine a soigné sans autorisation durant neuf ans. Récit d’audience.

Le médecin installé dans un cabinet des Charmilles (à droite) utilisait les codes de facturation d’un confrère, lui aussi prévenu.
Le médecin installé dans un cabinet des Charmilles (à droite) utilisait les codes de facturation d’un confrère, lui aussi prévenu.
PATRICK TONDEUX

Il parle avec les mots des médecins. D’ailleurs, il l’affirme: «Je suis médecin. La seule chose que je sache faire, c’est la médecine.» Pendant neuf ans, les patients de son cabinet, dans le quartier des Charmilles, étaient eux aussi convaincus de se rendre chez leur médecin généraliste. Le docteur faisait des examens, posait des diagnostics, prescrivait des médicaments. Jusqu'au jour où la police a interrompu une consultation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.