Passer au contenu principal

Un voyage en Ethiopie vaut à deux de nos reporters le prix Nicolas Bouvier

Pascal Bornand et Georges Cabrera ont été primés pour leur reportage sur le marathonien Tadesse Abraham.

Le photographe de la «Tribune de Genève», Georges Cabrera, a livré des images dépouillées qui montrent des coureurs traverser des espaces qui semblent les engloutir.
Le photographe de la «Tribune de Genève», Georges Cabrera, a livré des images dépouillées qui montrent des coureurs traverser des espaces qui semblent les engloutir.
Georges Cabrera

«A l’heure où les réseaux sociaux véhiculent les pires mensonges, le journalisme de qualité revêt toute son importance.» Ce constat a été maintes fois répété, hier soir, à l’occasion de la remise du prix Nicolas Bouvier au Club suisse de la presse. L’écrivain-voyageur genevois, décédé en 1998, semble avoir inspiré nombre de journalistes, comme l’a souligné Antoine Maurice, président du jury. Sa «curiosité insatiable, doublée d’une empathie douce et ironique sur les gens» a été un modèle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.