Vivre ensemble ici et ailleurs en l’année 5779

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les communautés juives de Genève célébreront les 10 et 11 septembre Roch Hachana, soit la nouvelle année juive. Dans le calendrier juif, nous commencerons l’année 5779. Roch Hachana est le jour du jugement et Yom Kippour, celui du pardon. Entre les deux, il y a dix jours de pénitence.

La laïcité ne saurait devenir une arme contre la liberté religieuse

La nouvelle année constitue pour tous les membres de la communauté juive de Genève une occasion bienvenue de rappeler combien nous tenons le fait de vivre dans une cité soucieuse du respect des minorités religieuses pour un privilège.

Nous devons sans relâche prévenir et combattre la haine antisémite, aujourd’hui malheureusement en phase de résurgence, sans oublier pour autant la xénophobie et toutes formes d’exclusion et d’amalgames, dont certains esprits malveillants se font les porte-parole, notamment vis-à-vis de la communauté musulmane.

Les juifs d’Europe et d’ailleurs ont trop souffert au cours des siècles pour ne pas prendre la défense à leur tour d’autres communautés religieuses lorsque cela nous semble opportun ou nécessaire. Le vivre-ensemble passe par le dialogue, l’éducation et l’enseignement.

Nous souhaitons, à ce propos, saluer le programme Likrat («A la rencontre de»). Il permet aux jeunes de se pencher sur d’autres religions, sur d’autres valeurs, de forger plus de tolérance à l’égard du judaïsme et d’autres minorités.

Le voyage organisé par la Cicad chaque année à Auschwitz permet à une centaine de jeunes issus des milieux scolaires publics et privés de visiter le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Il s’agit d’un autre projet pédagogique qui procède du travail de mémoire.

Vivre en Suisse est un privilège dans une Europe où une certaine forme de populisme et ce qu’il faut bien appeler une résurgence de l’extrême droite ne peuvent qu’inquiéter.

En Allemagne, le parti AfD, dont les composantes sont des plus douteuses, est entré au parlement fédéral avec 13% des voix! Les manifestations néonazies de ces derniers jours à Chemnitz ne peuvent qu’inquiéter! Le gouvernement autrichien compte quatre ministres proches de l’extrême droite parmi ses membres. La progression de tels partis ou mouvements doit être dénoncée fermement par les démocraties. Elle ne l’est pas assez.

Nous devons aussi veiller au maintien et au respect des pratiques religieuses et nous assurer que la laïcité – sujet d’actualité à Genève avec le projet de loi du Conseil d’État sur la laïcité de l’État – n’ait pas pour conséquence une restriction des libertés religieuses, notamment dans le domaine public. La laïcité ne saurait devenir une arme contre la liberté religieuse, sauf à vouloir créer une nouvelle forme d’intolérance. La neutralité de l’État est une condition sine qua non pour garantir la vie des cultes.

Nous sommes sensibles au fait que l’article 7 du projet portant sur les restrictions relatives aux signes extérieurs prévoit désormais un recours contre une décision du Conseil d’État qui pourrait restreindre ou interdire, dans le domaine public, dans les bâtiments publics, y compris les bâtiments scolaires et universitaires, pour une période limitée, le port de signes religieux ou ostentatoires.

Le vivre-ensemble passe également par le dialogue avec les différentes communautés religieuses, dialogue auquel nous sommes profondément attachés. Nous croyons fermement aux vertus de l’ouverture pour réduire à néant les préjugés, ce d’autant plus que l’actualité confronte les communautés juives et nos démocraties à des réalités douloureuses.

La Communauté israélite de Genève a pour vocation le respect de la tradition juive tout en étant intégrée et ouverte sur la Cité.

Que la nouvelle année 5779 apporte à la République et Canton de Genève, à la Confédération suisse et à l’État d’Israël la paix, la sécurité et la sérénité. (TDG)

Créé: 08.09.2018, 15h10


Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...