Un viticulteur, candidat de combat au Conseil d’État

PolitiqueLe viticulteur de Satigny entend proposer «un développement maîtrisé» du Canton

Willy Cretegny

Willy Cretegny Image: ©steeve iuncker-gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les élections cantonales attirent les candidatures. À une semaine de la publication des listes, le viticulteur de Satigny, Willy Cretegny, 61 ans, sort du bois. Il se présentera au Conseil d’État sur une liste qui n’aura qu’un nom le sien, baptisée «Prospérité maîtrisée».

Willy Cretegny, pourquoi vous lancez-vous au Conseil d’État?

Un certain nombre de thèmes qui me sont chers ne seront pas entendus durant cette campagne si je ne me lance pas. Ma candidature vise à les inscrire dans le débat. Elles portent sur les questions environnementales et la maîtrise du développement. Ce sont des questions que je connais bien via mon métier, mais aussi mes activités associatives à la société genevoise et suisse des vignerons-encaveurs ou l’interprofessionnelle genevoise et suisse de la vigne et du vin. Je m’intéresse aussi aux questions de commerce que j’aborde via ma présidence de la Plate-forme du commerce.

Quels sont vos constats et vos solutions?

Les problèmes ne seront pas résolus d’un coup, mais à long terme. Mais il faut une vision. En ce qui concerne le commerce, il faut commencer par appliquer la loi et mieux contrôler le trafic transfrontalier des marchandises, largement abandonné par les Autorités, ce qui signifie donner des effectifs suffisants aux douanes. À plus long terme, il faut remettre en vigueur les taxes douanières abandonnées qui protègent les salaires locaux et les coûts locaux. Globalement, il faut en finir avec cette fuite en avant du développement et cette promotion économique qui se concentre sur l’international. Il faut un moratoire, car ce développement provoque de la pollution, des bouchons et des coûts d’infrastructure énorme. La pression sur le territoire est trop importante et continuer à développer l’aéroport comme on le fait est irresponsable. Il faut penser à ce qu’on laissera à la génération d’après.

Vous partez seul, c’est une candidature de témoignage?

C’est une candidature de combat. Je pense que de nombreux citoyens peuvent se retrouver dans mon discours qui porte sur la qualité de vie. On ne peut plus sacrifier la qualité de vie des gens. J’ai été Vert longtemps, mais malheureusement, ce parti n’arrive pas à remettre en cause l’ouverture des marchés.

(TDG)

Créé: 01.02.2018, 17h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Blocher veut racheter GHI
Plus...