Passer au contenu principal

Le visage définitif des gares du CEVA commence à se dévoiler

Le montage des briques de verre et des structures d’acier est en cours dans trois stations.

A trois ans de la mise en service du réseau ferroviaire Léman Express, ses gares urbaines prennent forme. Leur apparence concrète émerge au-dessus des palissades de chantier à Chêne-Bourg, à Champel et aux Eaux-Vives. C’est sur ce dernier site que les responsables du projet CEVA ont organisé hier une visite de presse.

Pour se rendre compte de l’impact des futures gares sur le tissu urbain, on peut désormais remiser les images de synthèse et se rendre sur place. Aux Eaux-Vives, la longue plate-forme qui servira d’esplanade centrale est déjà presque entièrement réalisée, à l’exception d’un tronçon central resté à ciel ouvert: il sert d’accès pour le chantier de creuse du tunnel en direction de Champel. Le percement du boyau est avancé jusqu’aux environs de la rue Michel-Chauvet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.