Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Violences conjugales: «Nous recevons une demande tous les deux jours»

Directeur du foyer Arabelle, Marc-Antoine La Torre est à la recherche de nouveaux espaces mais il appelle aussi à un changement des mentalités.

Marc-Antoine La Torre, les victimes de violences domestiques manquent de toits à Genève. Le foyer Arabelle est-il aussi bondé?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter