Rue de la Croix-Rouge, les micocouliers retrouvent leur alignement d’antan

EnvironnementDix arbres ont été plantés hier pour remplacer ceux, malades, qui avaient dû être abattus entre 2008 et 2011.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix nouveaux micocouliers sont venus garnir le trottoir qui longe la rue de la Croix-Rouge, au sommet du mur des Réformateurs. Les jeunes arbres ont été plantés hier en présence du conseiller administratif en charge des espaces verts, Guillaume Barazzone. L’alignement de micocouliers qui était rompu depuis sept ans est ainsi reconstitué. La Ville de Genève en a profité pour refaire complètement le trottoir.

Ces arbres remplacent ceux, plantés en 1919, qui avaient dû être abattus entre 2008 et 2011 parce qu’ils étaient malades. «Leurs racines avaient souffert des travaux d’élargissement de la route exécutés dans les années 50. Affaiblies, elles avaient ensuite été attaquées par un champignon», explique Caroline Paquet-Vannier, dendrologue au Service des espaces verts (SEVE). Bien que moins atteints, les autres micocouliers centenaires qui sont toujours là font l’objet d’un suivi régulier. «Ils ne sont pas tout à fait sains et il n’est pas exclu qu’on doive aussi finir par les abattre.»

Le micocoulier est une des essences les plus adaptées aux bords de routes en ville. Pour soigner ceux plantés hier, une fosse a été creusée sur toute la longueur de la rue, afin de donner de la place aux racines. Elle est en partie recouverte de pavés, qui laissent passer les eaux de pluie. Les dix arbres replantés, âgés de dix à quinze ans, ont coûté en tout 55 000 francs. Ils proviennent d’une pépinière de Lyon, spécialisée dans les arbres d’avenues.

«Depuis 2012, la Ville a planté près de 500 arbres dans les quartiers, souligne Guillaume Barazzone. Cela ne fait pas seulement joli, ça sert aussi à capter le CO2.» (TDG)

Créé: 09.04.2015, 18h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...