Passer au contenu principal

La Ville refuse d'engager sa police pour récolter les bulletins de vote

Le Conseil administratif ne sollicitera pas ses agents municipaux pour acheminer le vote des plus fragiles lors du second tour des municipales.

La police municipale ne récoltera pas les bulletins.
La police municipale ne récoltera pas les bulletins.
KEYSTONE

Les Genevois ont jusqu'à mercredi pour envoyer leur bulletin de vote par correspondance et choisir, dimanche, leurs favoris pour le second tour des élections municipales. Quid des habitants qui ne pourront pas se rendre à la boîte aux lettres car malades ou confinés chez eux? Alors que le Conseil d'Etat a donné son feu vert pour que les communes puissent utiliser leur police municipale afin de récolter les bulletins des personnes les plus fragiles, la Ville de Genève a décidé ce lundi de ne pas solliciter ses APM. Les personnes dans l'incapacité de sortir de chez elles devront donc demander l'aide de tiers de confiance.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.