En Ville, la réfection des chemins avance à grands pas

AménagementDix parcs et promenades bénéficient désormais d’un nouveau revêtement. Mais il faudra encore quelques millions de francs pour finir le travail.

Dans le sillage des Bastions (terminé en mai 2017), une dizaine d’autres parcs et promenades ont déjà bénéficié de cette remise à neuf.

Dans le sillage des Bastions (terminé en mai 2017), une dizaine d’autres parcs et promenades ont déjà bénéficié de cette remise à neuf. Image: GEORGES CABRERA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un crédit de 2,9 millions de francs, voté en 2014 par le Conseil municipal de la Ville de Genève, fond comme neige au soleil. De quoi s’agit-il? De la somme nécessaire à la réfection des cheminements dans les parcs.

Si le crédit s’épuise, c’est parce que les chantiers avancent à grands pas. Dans le sillage des Bastions (terminé en mai 2017), une dizaine d’autres parcs et promenades ont déjà bénéficié de cette remise à neuf. Et ça se voit, car petit à petit le goudron gris-noir (souvent en piteux état) laisse place à un revêtement argilo-calcaire de couleur beige.

Le choix de l'argilo-calcaire

Ce matériau n’a pas été choisi au hasard. «L’objectif est triple, souligne Guillaume Barazzone, magistrat chargé de l’Environnement urbain. D’abord, améliorer le confort et la sécurité des usagers; ensuite, valoriser et embellir notre patrimoine; enfin, agir en termes d’écologie. Ce nouveau revêtement, qui laisse passer l’eau, profite aux écosystèmes, notamment aux arbres. Mais nous ne pouvons pas le poser partout.»

De fait, une pente trop prononcée ou le passage de véhicules lourds nécessite de laisser parfois une allée en dur. Mais la Ville privilégie désormais pour ce type de cheminement un revêtement bitumineux de couleur beige. C’est le cas à Geisendorf, aux Cropettes, dans le parc William-Rappard ou encore au square Charles-Giron.

Deux nouveaux crédits

L’argilo-calcaire, lui, a donc gagné du terrain. Mais le crédit s’épuise. Il servira encore à équiper le parc de l’Ariana et boucler la 2e étape du sentier des Falaises, à Saint-Jean. Et après? «L’idée est de déposer d’ici au début de 2020 un nouveau crédit de 3 millions, déjà inscrit au Plan financier d’investissement, explique le magistrat. Il servira à rénover les cheminements des autres parcs et promenades, en fonction des priorités et des besoins.»

Par ailleurs, un crédit ad hoc d’environ 2,9 millions devrait être déposé cette année encore pour le parc Bertrand, dont les chemins sont dégradés par endroits. Il permettra également de créer une plateforme logistique pour le Service des espaces verts (SEVE), précise Guillaume Barazzone.

Contenter les usagers

Mais que pensent les usagers du revêtement argilo-calcaire? «Nous avons très peu de retours négatifs», assure le magistrat. Pourtant, dans certains parcs, tel celui de Vermont, cette matière devient vite boueuse quand il pleut. Pourquoi? Réponse de spécialiste: «Il faut savoir que nous utilisons plusieurs types de mélange selon la configuration des lieux, explique Olivier Robert, adjoint de direction au SEVE. Lorsqu’il y a un peu de pente, c’est le cas à Vermont, nous mettons moins de granulat (ndlr: sorte de gravillon), ce qui peut donner un aspect un peu plus pâteux, en effet. Mais cela se tasse avec le temps et le piétinement des usagers. Par ailleurs, nous travaillons en étroite collaboration avec les associations de personnes à mobilité réduite, notamment, afin que le revêtement convienne à tous les usagers.» (TDG)

Créé: 10.01.2019, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trump décrète l'urgence nationale pour construire son mur
Plus...