Passer au contenu principal

La Ville recourt contre le futur parc des Charmilles

Les promoteurs du projet souhaitent poser une barrière autour d’une partie du périmètre. L’idée déplaît à la Commune.

Le futur parc des Charmilles (photomontage).
Le futur parc des Charmilles (photomontage).
dr

D’ici à 2015, un grand parc public de 3,5 hectares verra le jour sur le site de l’ancien stade des Charmilles. Mais le chantier pourrait être retardé. La Ville de Genève a déposé il y a quelques semaines un recours contre le projet. En cause? La volonté des promoteurs d’installer une barrière autour d’une partie du site. La justice devrait décider cette semaine de lever ou non l’effet suspensif du recours, permettant ainsi aux travaux d’aller de l’avant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.