Passer au contenu principal

La Ville pourrait appliquer les coupes budgétaires, sans attendre le scrutin

Les référendums lancés ont-ils un effet suspensif? La Ville de Genève demandera des éclaircissements à l’Etat.

Photo d'illustration. Le Conseil municipal lors d'une séance.
Photo d'illustration. Le Conseil municipal lors d'une séance.
Georges Cabrera

La Ville de Genève doit-elle appliquer les mesures d’économie votées par la majorité de droite de son Conseil municipal, mais contestées par un double référendum, en l’attente du verdict populaire? C’est l’énigme qui taraude l’administration municipale en ce début de 2016. L’Etat, autorité de tutelle des communes, tend à préconiser la prudence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.