Passer au contenu principal

La Ville va interdire le plastique à usage unique

Tous les utilisateurs du domaine public municipal devront se passer de pailles, gobelets et autres contenants jetables.

Guillaume Barazzone: «L’interdiction touchera les terrasses d’établissements publics, les food trucks, les pavillons glaciers ou souvenirs, ainsi que toutes les manifestations, stands et événements.»
Guillaume Barazzone: «L’interdiction touchera les terrasses d’établissements publics, les food trucks, les pavillons glaciers ou souvenirs, ainsi que toutes les manifestations, stands et événements.»
MAGALI GIRARDIN

Le plastique est un problème mondial, et la Suisse n’est pas épargnée. Chaque année, un citoyen helvétique en consomme pas moins de 125 kilos. À Genève, si le recyclage de ce matériau s’avère complexe (voir nos éditions du 2 mars 2019), des solutions en amont émergent.

Parmi elles, l’interdiction des plastiques à usage unique. C’est la mesure que la Ville de Genève va prendre pour tous les utilisateurs de son domaine public dès 2020. Le point avec le magistrat chargé de l’environnement urbain et de la sécurité, Guillaume Barazzone.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.