Passer au contenu principal

La Ville de Genève organise une braderie géante de vinyles

25'000 albums 33 tours des discothèques municipales seront vendues sur la place de Neuve du 21 au 23 juin.

Stockés depuis des années dans une cave des Pâquis, les dizaines de milliers de vinyles acquis jadis par les discothèques de la Ville étaient condamnés à disparaître. Au pilon, cassés, poutzés! Jusqu’à ce qu’un conseiller municipal propose d’en faire autre chose… A l’occasion de la 22e Fête de la Musique, du 21 au 23 juin, la moitié de la collection (le reste, des doublons, partira pour la fondation Guex-Joris à Martigny) sera «rendu» à la population. Quelques 25000 albums 33 tours seront vendus 2 francs pièce, par lot de dix, dès vendredi 21 juin à 18h sur la place de Neuve, transformée en braderie géante pour l’occasion.

Voilà pour la musique figée dans le temps. Et pour la musique vivante, pour les musiciens? Le programme de cette 22e édition, réparti comme l’an passé sur les rives gauche et droite de la Ville, plus dix communes du Canton (sauf Carouge, qui a sabré sa fête cette année faute de budget) est riche en surprise. Avec 37 scènes pour 500 concerts (7000 musiciens au total!), le public pourra comme chaque année passer du rock au reggae, du classique au jazz, en passant par les musiques du monde et l’electro. A suivre en particulier, le projet interactif et «massivement participatif» comme disent ses concepteurs, intitulé «Sentinelle». Soit une installation de trois tours en forme de polygones, permettant aux visiteurs de «jouer» d’un orchestre virtuel (Cour Saint-Pierre).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.