Passer au contenu principal

La Ville de Genève inaugure son premier violon municipal

Le nouveau poste de la police municipale, 800 m2 aux Acacias, renferme une cellule de dégrisement et deux salles d’audition aux normes.

Rien à voir avec la Fête de la musique, le violon que Guillaume Barazzone a inauguré ce lundi au 36 route des Acacias est la première cellule de dégrisement gérée par une police municipale du canton de Genève. Les contrevenants ne pourront y séjourner que trois heures au maximum, dit la loi, la LAPM, révisée l'an dernier.

La cellule et les deux salles d'auditions sont aux normes: 5 mètres carrés pour le mitard, un éclairage naturel pour les deux autres. Le poste de police est très vaste, 800 m2. Il est entièrement sur le territoire de la commune de Carouge, note le magistrat qui va prendre langue avec sa collègue Stéphanie Lammar pour préciser le droit des APM des deux Villes de patrouiller et d'intervenir sur le territoire de l'autre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.