Passer au contenu principal

La Ville de Genève accepte de bonne grâce le Prix Genferei

La maire Sandrine Salerno a reçu la distinction humoristique. Pierre Maudet a refusé la sienne.

La maire de Genève, Sandrine Salerno, accepte le prix Genferei au Palais Eynard.
La maire de Genève, Sandrine Salerno, accepte le prix Genferei au Palais Eynard.
Maurane Di Matteo

Visite inhabituelle au Palais Eynard. Dans la salle d’apparat du rez-de-chaussée, le «comité occulte» du Prix Genferei a remis jeudi matin à la maire Sandrine Salerno, une feuille dorée du marronnier fou à la Ville de Genève. Pour la première fois, en 2019, les journalistes du canton, dépassés par la créativité des élus, ont décerné leur distinction ironique annuelle à deux candidats!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.