Passer au contenu principal

Le Village du Soir s’enflamme pour son nid de pompiers

Bien avant minuit, vendredi soir, le club de la route des Jeunes affichait déjà complet. A l’heure du bal, le métier de sapeur reste le plus rassembleur.

le Village du Soir et sa Carrosserie n'ont pas tardé à se remplir vendredi dès l'ouverture des portes.
le Village du Soir et sa Carrosserie n'ont pas tardé à se remplir vendredi dès l'ouverture des portes.
MAGALI GIRARDIN
Le groupe Morning Glory, infiltré par des pompiers, assure en live la première partie de la soirée.
Le groupe Morning Glory, infiltré par des pompiers, assure en live la première partie de la soirée.
MAGALI GIRARDIN
Le public présent est majoritairement féminin, à l'occasion de ce bal des pompiers, premier du nom au Village du Soir.
Le public présent est majoritairement féminin, à l'occasion de ce bal des pompiers, premier du nom au Village du Soir.
MAGALI GIRARDIN
1 / 4

Au poids, il ne rivalise pas avec la silhouette grise et froide du stade de la Praille. Une structure gonflable contre des kilomètres linéaires de béton. En taille, en revanche, ce casque de pompier oublié sur le bord de la route ne passe pas inaperçu. Il est géant. On se souvient l’avoir vu les samedis de «démos» en famille sur le pavé du centre-ville ou dans la cour de la caserne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.