Passer au contenu principal

Veyrier n'est pas une ville, Bernex ne le sera pas non plus

StatistiqueSuisse a changé en décembre 2014 les critères qui font d'une bourgade une ville. Genève en perd une.

Plan-les-Ouates avait installé un compteur d'habitants sur «La Julienne», l'auberge communale, pour suivre le compte-à-rebours qui propulserait la commune au rang d'une ville de 10 000 habitants. «Un cap important», notaient les autorités communales le 22 décembre 2010. Trop modestes, elles avaient décidé de ne pas rebaptiser la commune Ville de Plan-les-Ouates. A tort. Veyrier qui a aussi passé la barre des 10'000 habitants s'est empressée, elle, de s'appeler Ville de Veyrier. A tort aussi.

Dans l'article consacré à la croissance démographique record que Genève a connue en 2014, nous avons indiqué que Bernex avait manqué de devenir la treizième ville du canton, car il lui manquait 75 habitants. A tort encore! L'erreur, car c'en est désormais une, n'a pas échappé à l'ancien directeur de l'Office genevois de la statistique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.