Passer au contenu principal

Veyrier à nouveau devant le choix d'une hausse d'impôts

Le projet de budget 2020 comprend une augmentation du centime additionnel et la réintroduction de la taxe professionnelle. Inéluctable?

La mairie de Veyrier.
La mairie de Veyrier.
LAURENT GUIRAUD/ARCHIVES

Veyrier évitera-t-elle une hausse d'impôts pour la deuxième année consécutive? Rien n'est moins sûr. L'an dernier, le Conseil municipal avait préféré l'option d'un budget déficitaire. Mais pour 2020, le Conseil administratif revient sans réelle surprise à la charge en proposant d'augmenter de 1,5 unités le nombre de centimes additionnels (passant de 38 à 39,5 centimes). Quel serait l'impact concret pour un ménage veyrite type? «L'an dernier, le calcul avait été fait pour deux centimes d'augmentation, et équivalait à 73 francs par tranche de 10 000 francs d'impôts», indique Marlyse Rostan, maire. L'Exécutif propose en parallèle de réintroduire la taxe professionnelle à 100 %, ce qui permettrait d'augmenter les revenus communaux de 230 000 francs. Il avance ainsi une proposition de budget, discutée mardi en séance plénière, de 32 millions de francs à l'équilibre, avec un excédent de recettes s'élevant à près de 145 000 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.