Passer au contenu principal

Ils veulent en finir avec «les horreurs soviétiques»

Des dégoûtés du développement cantonal lancent une initiative populaire «pour un urbanisme plus démocratique à Genève».

Christian Gottschall, vice-président du comité d'initiative.
Christian Gottschall, vice-président du comité d'initiative.
DR

Une initiative populaire cantonale a été présentée mardi «pour améliorer l’urbanisme dans le canton et ainsi enrayer l’enlaidissement de certains quartiers au profit d’un urbanisme plus démocratique, plus humain et de qualité». Les initiants n'ont pas hésité à faire le show dans une salle de projection du Grütli. Il faut dire que le sujet suscite beaucoup d'émotion actuellement, comme le relève Miguel Bueno, membre de SOS Patrimoine - Contre l’Enlaidissement de Genève: «La table rase de la Maison du Jeu de l'Arc et des arbres des Allières n'y sont pas pour rien! Avec notre proposition, nous voulons éviter d'autres massacres comme ceux qui menacent notamment la Chevillarde.» On retrouve aussi parmi les initiants, les associations Sauvegarde Genève, Pic-Vert et 47 associations de quartier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.