Passer au contenu principal

Les Verts veulent un vote binational sur le projet autoroutier

Les partis écologistes français et suisses promettent d'utiliser tous les moyens pour combattre l'axe Thonon-Machilly.

De g. à dr., Alain Coulombel, Jean Rossiaud et Pierre Eckert.
De g. à dr., Alain Coulombel, Jean Rossiaud et Pierre Eckert.
DR

«Tous les moyens à disposition seront utilisés pour mettre la pression contre ce grand projet inutile.» Les mots sont d'Alain Coulombel, élu chablaisien et nouveau porte-parole national d'Europe Écologie Les Verts (EELV). Le Français les a prononcés lors d'une conférence de presse donnée à Annemasse avec deux députés Verts au Grand Conseil. Les deux formations promettent de mener une croisade commune contre le projet d'autoroute entre Machilly et Thonon. Cet axe de 16 km, complément à la voie rapide du pied des Voirons et du contournement de Thonon, a reçu en décembre sa déclaration d'utilité publique, signée par le premier ministre français.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.