Les Verts pestent contre le ministre des Transports

GenèveLe parti reproche à Luc Barthassat de favoriser la voiture dans sa lecture de la nouvelle loi sur la mobilité.

Yvan Rochat, le magistrat de Vernier, a pointé de nombreux désaccords quant à certaines mesures censées traduire en actes la nouvelle Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée.

Yvan Rochat, le magistrat de Vernier, a pointé de nombreux désaccords quant à certaines mesures censées traduire en actes la nouvelle Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée. Image: Magali Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un an jour pour jour après le vote par le peuple de la nouvelle Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE), les Verts sont mécontents de Luc Barthassat. Selon le parti, qui a donné mardi une conférence de presse, le ministre des Transports se démène trop pour fluidifier le trafic motorisé, au détriment des transports publics et des mobilités douces rendus prioritaires dans les zones urbaines par la nouvelle loi. Les écologistes s’en prennent aux cent premières mesures d’application que le conseiller d’Etat a présentées ce printemps. «La loi se caractérisait par un équilibre qu’on ne retrouve plus dans son application par l’Etat», déplore le député Mathias Buschbeck.

Candidat au Conseil d’Etat et magistrat à Vernier, Yvan Rochat qualifie de «hors-sol» les visées de l’Etat dans sa commune, notamment à Châtelaine. Un secteur qui, dans les cartes d’application de la nouvelle loi n’est appelé à entrer en zone urbaine qu’à moyen terme. Pour l’élu, l’onde verte mise en place sur l’axe Vernier-Genève et la fluidification de la moyenne ceinture sur la Rive droite, dont l’Etat fait un objectif prioritaire, entrent en conflit avec des projets déjà établis et concertés avec les autorités locales. «Par exemple, au carrefour de l’Ecu, il est contradictoire de vouloir fluidifier le trafic et de développer, comme prévu de longue date, un pôle d’échange multimodal de part et d’autre de l’axe, illustre-t-il. Quant à l’onde verte sur l’avenue de Châtelaine et la rue de Lyon, on constate que le temps d’attente et de traversée pour les piétons peut dépasser les 3 minutes, ce qui est excessif dans un quartier en plein développement où vivent déjà 23 000 habitants.»

Conseiller municipal en Ville de Genève, Simon Gaberell a cherché au sein des cent premières mesures celles qui pouvaient être bénéfiques au vélo. Il déplore une maigre moisson, incluant la promesse de pénétrantes cyclables qui étaient déjà prévues lors de la précédente législature ou des injonctions générales, imprécises et non-chiffrées au centre-ville. N’est-ce pas la responsabilité de la Ville que d’aller de l’avant? «Elle peut proposer, mais l’Etat a le dernier mot», relève-t-il.

Pour les Verts, la priorité donnée par l’Etat à la réalisation de la moyenne ceinture n’incitera pas les gens à abandonner le volant. Ils demandent un octroi rapide de la priorité aux transports publics et des mesures de piétonnisation en zone urbaine ou encore la disparition du stationnement gratuit en zone bleue à l’hypercentre.

(TDG)

Créé: 06.06.2017, 17h32

Articles en relation

Au carrefour, le piéton est le plus mal loti

Genève L’attente aux feux est plus longue pour lui que pour l’automobiliste, comme le montrent nos comptages. Depuis un an, le piéton a pourtant la priorité. Plus...

Genève n’est pas un enfer piéton… sauf aux feux!

Mobilité Une étude scrute le confort des marcheurs dans les villes romandes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort du chef mafieux Toto Riina
Plus...