Passer au contenu principal

Vernier va tester un «parlement des invisibles»

Genève, qui compte 40% d’étrangers, explore de nouvelles pistes pour intensifier leur participation à la vie politique.

Le projet, développé par le directeur de l'Institut d'études de la citoyenneté de l'Unige a été effectué sur mandat du bureau de l'intégration, chapeauté par Thierry Apothéloz.
Le projet, développé par le directeur de l'Institut d'études de la citoyenneté de l'Unige a été effectué sur mandat du bureau de l'intégration, chapeauté par Thierry Apothéloz.
Steve iuncker gomez

La commune de Vernier connaît depuis 2005 les contrats de quartier, cet outil de participation citoyenne qui permet de faire remonter vers les autorités municipales des projets d’habitants puis de les réaliser. Les Verniolans devraient pouvoir expérimenter très prochainement un autre dispositif, dont l’élément central sera un forum. L’objectif: inviter les gens à s’autoriser à participer à la vie politique de leur commune, et cela quel que soit leur statut.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.