Passer au contenu principal

Vernier s’oppose à un foyer pour mineurs

Le Municipal a voté une résolution fustigeant le manque de concertation du Conseil d’Etat

«Quelle commune accepterait de recevoir d’un coup dix classes dans ses écoles?» se demande Yves Magnin, du groupe PDC-PBD-VL.
«Quelle commune accepterait de recevoir d’un coup dix classes dans ses écoles?» se demande Yves Magnin, du groupe PDC-PBD-VL.
Olivier Vogelsang

Mauro Poggia a accompli une prouesse à Vernier: mettre tous les partis du Conseil municipal au diapason. Contre lui, en l’occurrence… Mardi dernier, le Délibératif a voté une résolution contre le projet du Canton d’installer un foyer pour requérants d’asile mineurs non accompagnés à Aïre, au milieu d’une zone de villas. Il ne manquait que la voix d’Ana Roch, qui s’est abstenue, pour que le texte obtienne l’unanimité des votes. La nouvelle présidente du MCG cantonal semblait ne pas vouloir jeter la pierre à «son» conseiller d’Etat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.