Passer au contenu principal

Vernier croît et adapte ses équipements sportifs

La 2e ville du canton comptera 40 000 habitants en 2025… nouvelles infrastructures à la clé! Le point avec Yvan Rochat.

Yvan Rochat et Valérie Pillonel commentent les travaux en cours à la piscine du Lignon.
Yvan Rochat et Valérie Pillonel commentent les travaux en cours à la piscine du Lignon.
Lucien Fortunati

Seconde ville du canton avec ses 35 000 habitants, Vernier en comptera 5000 de plus d’ici à 2025. Moteurs de cette spectaculaire évolution, les futurs quartiers de l’Étang, de la Concorde et du secteur Voies CFF nécessiteront de nouvelles infrastructures.

Rien que pour l’Étang, la commune est appelée à voter un crédit de 54,5 millions de francs. Sa commission des bâtiments en débattra mardi. Le tiers des équipements publics sera dévolu au sport. D’importants montants sont déjà consacrés à l’entretien. «La plupart des infrastructures ont été construites entre 1960 et 1980, lors du grand boom de Vernier où l’on était passé de 8000 à 28 000 habitants. Elles ont l’âge de leurs artères! Nous allons donc devoir les rénover», informe le magistrat en charge des sports, Yvan Rochat, rencontré à la piscine du Lignon, la plus grande structure sportive communale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.