Passer au contenu principal

Vents contraires sur Naxoo

Placé sous enquête par la Comco, le câblo-opérateur a perdu un quart de ses effectifs depuis 2014.

Selon le directeur, «Naxoo est plutôt dans une situation de recul, face à une concurrence dont les moyens et les budgets sont démesurés.»
Selon le directeur, «Naxoo est plutôt dans une situation de recul, face à une concurrence dont les moyens et les budgets sont démesurés.»
Keystone

Une votation populaire, une enquête ouverte par la Comco et maintenant des syndicats qui expriment leurs doutes quant à la réelle volonté de maintenir l’entreprise à flot. Décidément, Naxoo ne parvient pas à se faire aussi discrète que son réseau câblé dissimulé dans les murs de 80 000 foyers genevois. En deux ans, l’entreprise chargée d’entretenir et d’exploiter le canal qui achemine radio, TV et téléphone en ville de Genève a par ailleurs perdu vingt collaborateurs, passant de 85 à 65 employés. Signe du déclin? «La santé financière est bonne. Mais l’avenir n’est pas simple», répond Didier Fischer, président du conseil d’administration.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.