Venezuela: une banque genevoise touchée par la corruption?

BanquesSelon l’agence Bloomberg, la Compagnie bancaire helvétique aurait hébergé des fonds liés à des pots-de-vin.

L'entourage du ministre du gouvernement Maduro est soupçonné d'avoir caché de l'argent dans une banque genevoise.

L'entourage du ministre du gouvernement Maduro est soupçonné d'avoir caché de l'argent dans une banque genevoise. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De l’argent lié à des pots-de-vins a-t-il atterri dans des comptes d’une banque genevoise? Selon l’agence Bloomberg, plusieurs transferts d’argent ont été opérés par un homme d’affaires, Naman Wakil, et transité par la Compagnie bancaire helvétique (CBH). Ces fonds ont été versés au bénéfice de proches de Carlos Osorio, un des ministres du gouvernement de Nicolas Maduro (qui a succédé à Hugo Chavez), en charge des questions alimentaires. Ces transferts remontent à 2012 et 2013. Ce négociant, Naman Wakil, est intervenu dans le cadre d’opérations commerciales d’import-export de viande et d’autres denrées alimentaires, ajoute Bloomberg. Carlos Osorio et Naman Wakil assurent n’avoir rien à se reprocher.

"Attentatoire à l'honneur"

De son côté, la CBH souligne “avoir pris connaissance, avec stupeur, de l’article publié ce jour par Bloomberg News, lequel est gravement attentatoire à l’honneur de la banque et factuellement erroné”. CBH n’est toutefois pas en mesure de le commenter, étant soumise au secret bancaire, ajoute Me Nicolas Capt, avocat de l’établissement genevois. “Des mesures judiciaires seront prises à l’égard de cet article, notamment aux Etats-Unis et en Suisse, détaille l’avocat. CBH respecte scrupuleusement le droit en vigueur et ne fait l’objet d’aucune enquête de l’autorité de surveillance ni d’aucune enquête pénale ; elle collabore pleinement avec les autorités lorsqu’elle en est requise. “ Les informations de l’agence sont notamment basées sur les témoignages de Zair Mundaray, collaborateur du Ministère public du Venezuela jusqu’à mi-2017. Cet ancien haut fonctionnaire décrit la CBH comme abritant de nombreux clients proches du pouvoir actuel. En mars 2018, Zair Mundaray s’est rendu en Suisse pour détailler aux autorités helvétiques les transferts de fonds dont il avait connaissance. Selon Bloomberg, 385 milliards de dollars, presque autant en francs, ont été détournés au Venezuela entre 2003 et 2015.

Cadillac et Porsche Cayenne

D’autres affaires remontent aussi à la surface. En 2007, l’ancien président Hugo Chavez a nommé Alejandro Andrade Cedeno trésorier du pays. Le Vénézuélien est resté quatre ans à ce poste très exposé. Le temps pour lui d’avantager des compatriotes sur le lucratif marché obligataire, le Venezuela ayant régulièrement besoin de s’endetter. En échange de ses services, Cedeno a reçu des pots-de-vins. Ce système a duré dix ans. En 2017, alors domicilié en Floride, il doit s’expliquer devant la justice américaine. La liste des cadeaux reçus est impressionnante: des biens immobiliers en Floride, des automobiles de luxe dont une Cadillac, une Bentley et l’incontournable Porsche Cayenne, dix-sept chevaux de courses dont l’un dénommé «Joly Jumper», une trentaine de montres de prestige dont quatre Rolex, trois Patek Philippe, huit Hublot et trois JaegerLeCoultre. Son corrupteur l’abreuvait notamment grâce aux comptes que ce dernier possédait au sein de la CBH. Entre mai et octobre 2012, Cedeno aurait ainsi reçu plus de 30 millions de dollars. Largement de quoi profiter d’une retraite dorée en Floride. Sous les palmiers.

Créé: 15.10.2019, 18h24

Articles en relation

«L’avenir du Venezuela se joue au sein de l’armée»

Crise politique La grande muette tient le régime Maduro à bout de bras. «Jusqu’à quand?» demande le professeur Hufti. Plus...

De retour au Venezuela, Guaido veut se relancer

Crise politique L’opposant tente de galvaniser l’opposition qui paraît perdre la main face à Maduro. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...