Il est urgent d’entrer dans l’âge du bois!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est à une fête, alliant les vertus et la beauté de la forêt aux divers usages du bois favorables au développement durable, que la population est invitée samedi 2 février prochain dans le cadre des Rencontres régionales WoodRise organisées au pavillon Sicli aux Acacias. Cette journée suit 3 jours de Rencontres spécialisées.

D’une «Dégustation de son» de luthiers, avec du bois de résonance, au bois du stradivarius de Fabrizio von Arx, d’un concert de violons, en passant par la présentation du film «L’intelligence des arbres» avec Peter Wohlleben, suivi d’un débat animé par le réputé professeur Ernst Zürcher, entre science et ésotérisme, auteur du livre «Les arbres, entre visible et invisible», tout est réuni pour intéresser chacun.

Un premier sens de ces Rencontres est celui de permettre de mieux prendre conscience de l’effet déterminant des forêts sur le climat. Elles sont des puits de carbone, des lieux de bien-être, des espaces de stabilisation des sols et de protections contre les catastrophes naturelles. Le bois est un trésor indéfiniment renouvelable.

Les nouveaux quartiers en conception constituent une opportunité pour favoriser des espaces paysagers et arborisés et pour l’utilisation du bois pour la construction des bâtiments. Il permet de conduire les chantiers plus rapidement, plus proprement, avec moins de nuisances.

Au niveau international, il devient banal de voir pousser des constructions, avec des structures complètement en bois de 8 ou 10 étages, voire 25. Toutes ces constructions en bois, pour une architecture contemporaine, sont clairement un bienfait pour le climat.

Il est prometteur de constater que grâce à son degré de technicité développé dans la construction, et à la constante innovation du matériau, le bois va largement intensifier et diversifier ses usages.

En parallèle, nos forêts contribuent à créer de l’oxygène, produire de l’eau et la filtrer, et «last but not least» capturer le dioxyde de carbone responsable de l’effet de serre. En promouvant des espaces forestiers et des constructions en bois en ville, Lignum Genève, avec l’appui de la Fondation européenne pour le développement durable des régions européenne (FEDRE), n’a de cesse, à son niveau, de lutter contre le réchauffement climatique, en liant écologie et économie.

www.rencontres-woodrise.ch (TDG)

Créé: 21.01.2019, 21h23


Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Claude Goretta
Plus...