Une quinzaine de Genevois partis pour un séjour d'aide humanitaire

Vacances solidairesL'ONG Nouvelle planète a emmené 89 jeunes Romands pour la réalisation de projets dans des villages d'Afrique et d'Asie.

Des Romands en vacances solidaires pour des projets d'entraide dans des villages en Afrique et en Asie.

Des Romands en vacances solidaires pour des projets d'entraide dans des villages en Afrique et en Asie. Image: Nouvelle Planète

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une quinzaine de Genevois ont consacré une partie de leurs vacances à une bonne cause. Avec 74 autres Romands, ils sont partis cet été en Afrique et en Asie, pour participer à un projet humanitaire. Ils sont partis avec l'ONG Nouvelle Planète. Durant trois semaines, ils ont participé bénévolement à la réalisation de projets d’entraide et partagé le quotidien de villageois de plusieurs pays d’Afrique ou d’Asie. Le dernier groupe rentre dans une semaine. En juillet-août en effet, huit groupes de jeunes Suisses se sont envolés pour le Sénégal, la Guinée, l’Ouganda, Madagascar et le Vietnam pour un séjour de trois semaines dans un village.

De la construction d’une école en Ouganda, à la mise en place d’ateliers de transformation agricole au Sénégal, en passant par la mise en place d’une adduction d’eau à Madagascar, les projets ont été variés. Mais tous avaient le même but : aider les populations défavorisées et les rendre plus autonomes. Pour les jeunes, ce fut «une expérience tellement forte»

Pour mener à bien le projet, les jeunes Suisses n’ont pas hésité à retrousser leurs manches. Maçonnerie, peinture, débroussaillage… et plein de jeux avec les enfants.

«En plus de la participation à la construction, les voyages avaient également pour but d’emmener les jeunes à la rencontre de la population locale. Ils ont partagé le quotidien des villageois et vécu dans des conditions de vie très modestes», explique un communiqué de l'ONG.

Riche en émotions et en apprentissages, cette aventure inoubliable leur a permis de se rendre compte des inégalités dans le monde. « J’ai appris à connaître une nouvelle culture, ce qui m’a permis de me découvrir encore plus. Je pense que j’ai grandi intérieurement grâce à ce voyage. » explique Marie. Au final, l’enrichissement s’avère donc réciproque.

Le voyage est l’aboutissement d’environ huit mois de préparation et de sensibilisation. Durant cette période, les groupes ont récolté des fonds pour les projets et se sont renseigné sur les pays. Près de 130 000 francs ont été récoltés pour les projets. Chacun a payé ses frais de voyage de sa poche.

Entre l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine, Nouvelle Planète est active depuis 1986 dans neuf pays. Elle soutient des projets d’entraide concrets qui visent à améliorer la situation des populations défavorisées, tout en préservant leur environnement. Nouvelle Planète se distingue par une stricte neutralité confessionnelle, par des frais administratifs limités et par une méthode de travail sur place basée sur la réponse à des demandes, la collaboration avec des équipes locales de coordination et un suivi sur la durée.

.

Créé: 14.08.2019, 12h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.