Un prix d'un million de francs pour une chercheuse en neurosciences de Genève

Jeux vidéoLauréate du Prix Klaus J. Jacobs, Daphné Bavelier a démontré que jouer à des jeux vidéo d'action contribuent à la perception, l'attention ou la cognition spatiale des jeunes.

Jouer à des jeux de tir contribue au développement de capacités neurologiques.

Jouer à des jeux de tir contribue au développement de capacités neurologiques. Image: Laurent Crottet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Daphné Bavelier, professeure à l'Université de Genève (Unige) est la lauréate du Prix de recherche Klaus J. Jacobs 2019, qui couronne des travaux de recherche ayant trait au développement des enfants et des jeunes. Cette chercheuse française en neurosciences cognitives de l'Unige explore depuis des années «la plasticité du cerveau et comment les individus apprennent et s'adaptent aux changements». À ce titre, elle a étudié les conséquences sur le cerveau de la pratique de jeux vidéo d'action.

À sa grande surprise, elle s'est rendue compte que jouer à ces jeux touche plusieurs aspects de la cognition. Souvent décriés, ces jeux vidéo - la plupart du temps des jeux de tir à la première ou à la troisième personne - améliorent la perception, l'attention ou la cognition spatiale. Les jeunes adultes qui jouent à ces jeux ont donc plus d'attention que ceux qui jouent à d'autres genres de jeux comme ceux de simulation sociale, puzzles et autres.

«Alors que nous vivons au XXIe siècle, les attentes changent en matière d'éducation des enfants. Se préparer à un monde hyperconnecté et aux exigences d'un marché du travail en constante évolution exige des capacités d'acquisition de nouvelles compétences sur le tas plutôt que d'utiliser la même expertise tout au long de la vie. Les nouvelles technologies sont souvent critiquées de nos jours, mais pourraient-elles être utilisées comme outils d'apprentissage du XXIe siècle?», commente la Fondation Klaus J.Jacobs, dans un communiqué, annonçant son prix 2019.

Doté d'un million de francs suisses, le Prix de la recherche Klaus J. Jacobs sera remis le 22 novembre lors d'une cérémonie festive à Zurich. Avec cette somme, la lauréate prévoit d'analyser les impacts différentiels du jeu vidéo et leurs mécanismes neuronaux sous-jacents dans le cadre d'un programme de recherche plus vaste sur les avantages du jeu pour l'apprentissage futur.

Créé: 09.07.2019, 16h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.