Trois sœurs accouchent ensemble à la Maternité

InsoliteLes bébés sont nés à cinq jours d’intervalle. Les mamans ont pu séjourner dans la même chambre.

De gauche à droite: Clélia, 30 ans, Lauria, 26 ans, et Alvina, 33 ans, avec leurs bébés respectifs, Alya, Eloan et Alana, dans la chambre 312 de la Maternité. Les trois sœurs ont accouché à cinq jours d’intervalle: Clélia le 25 octobre, Alvina le 27 et Lauria le 30.

De gauche à droite: Clélia, 30 ans, Lauria, 26 ans, et Alvina, 33 ans, avec leurs bébés respectifs, Alya, Eloan et Alana, dans la chambre 312 de la Maternité. Les trois sœurs ont accouché à cinq jours d’intervalle: Clélia le 25 octobre, Alvina le 27 et Lauria le 30. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est hallucinant! On savait qu’on serait proche, mais pas à ce point!» s’exclame Alvina. La jeune maman n’en revient toujours pas. Elle et ses deux sœurs viennent d’accoucher à cinq jours d’intervalle. Réunies dans la même chambre, à l’Hôpital cantonal, elles ont transformé leur passage à la Maternité en un moment de franches rigolades «entre frangines».

«C’était mon meilleur séjour! confie sans hésitation Alvina, l’aînée des trois et déjà mère de deux petites filles. On a enchaîné fou rire sur fou rire! Faut dire qu’on était tellement crevée à cause de l’allaitement…»

«On se sentait chez nous»

C’est Clélia, 30 ans, qui, contre toute attente, est entrée la première à l’hôpital: «Je devais accoucher plus tard, mais on a dû me provoquer le 25 octobre, avec deux semaines d’avance.» Ses deux sœurs viennent alors régulièrement lui rendre visite. Alvina, dont l’accouchement est prévu le 27, repère rapidement le lit vide à côté de Clélia. «Elle a tout de suite demandé si on pouvait le lui réserver.»

Coup de chance, la troisième place de la chambre se libère la veille de l’arrivée de la cadette, Lauria, dont l’accouchement doit également être déclenché avec un peu d’avance. «On a dit aux sages-femmes qu’on voulait qu’elle soit dans notre chambre, raconte Alvina. On était impatiente qu’elle arrive.»

Les trois jeunes femmes transforment ainsi la salle 312 de la Maternité en «chambre familiale». «On se sentait comme chez nous, confie l’aînée. On écoutait de la musique et on ne se gênait pas d’allumer la lumière au milieu de la nuit si l’une de nous en avait besoin.»

Développement dans nos éditions payantes de mardiLink

Créé: 03.11.2014, 20h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...